• Atelier d'Ecriture En Ligne

     

     Une proposition par-ci, par-là...

     

     

    Les rendez-vous de l'été

     le mardi

    en juillet et août

     

     

     

  •  

    Façon portrait chinois,

    avec un petit jogging apéritif

     

    28 JUILLET

    "sucré ou salé ?"

    puis

    Si j'étais une spécialité locale...

     

    20 JUILLET

    "Recto-Verso"

    puis

    Si j'étais une carte postale, je serais... au recto et au verso ? 

     

    13 JUILLET

    OFF

     

    6 JUILLET

    "J'ai mis dans ma valise..."

    puis

    Si j'étais un bagage, je serais...

     


    votre commentaire
  •  

    9 JUIN

    Ecriture automatique :

    5 mn, un temps pour écrire tout ce qui vient et sans s'arrêter ni se censurer, au fil des mots... qui coulent à flots.

     “ Dans la maison...” 

     

    2 JUIN

    Ecriture automatique :

    5 mn, un temps pour écrire tout ce qui vient et sans s'arrêter ni se censurer, au fil des mots... qui coulent à flots.

    “ Déconfinement...”

     

     

     

    26 MAI

    Ecriture automatique :

    5 mn, un temps pour écrire tout ce qui vient et sans s'arrêter ni se censurer, au fil des mots... qui coulent à flots.

    “Au fond de la nuit...” 

     

    Vers tiré du poème :

    Je suis rentré dans la maison comme un voleur  
    Déjà tu partageais le lourd repos des fleurs au fond de la nuit  
      
    J’ai retiré mes vêtements tombés à terre  
    J’ai dit pour un moment à mon coeur de se taire au fond de la nuit  
      
    Je ne me voyais plus j’avais perdu mon âge  
    Nu dans ce monde noir sans regard sans image au fond de la nuit  
      
    Dépouillé de moi-même allégé de mes jours  
    N’ayant plus souvenir que de toi mon amour au fond de la nuit  
      
    Mon secret frémissant qu’aveuglément je touche  
    Mémoire de mes mains mémoire de ma bouche au fond de la nuit  
      
    Long parfum retrouvé de cette vie ensemble  
    Et comme aux premiers temps qu’à respirer je tremble au fond de la nuit  
      
    Te voilà ma jacinthe entre mes bras captive  
    Qui bouge doucement dans le lit quand j’arrive au fond de la nuit  
      
    Comme si tu faisais dans ton rêve ma place  
    Dans ce paysage où Dieu sait ce qui se passe au fond de la nuit  
      
    Ou c’est par passe-droit qu’à tes côtés je veille  
    Et j’ai peur de tomber de toi dans le sommeil au fond de la nuit  
      
    Comme la preuve d’être embrumant le miroir  
    Si fragile bonheur qu’à peine on peut y croire au fond de la nuit  
      
    J’ai peur de ton silence et pourtant tu respires  
    Contre moi je te tiens imaginaire empire au fond de la nuit  
      
    Je suis auprès de toi le guetteur qui se trouble  
    A chaque pas qu’il fait de l’écho qui le double au fond de la nuit  
      
    Je suis auprès de toi le guetteur sur les murs  
    Qui souffre d’une feuille et se meurt d’un murmure au fond de la nuit  
      
    Je vis pour cette plainte à l’heure ou tu reposes  
    Je vis pour cette crainte en moi de toute chose au fond de la nuit  
      
    Va dire ô mon gazel à ceux du jour futur  

    Qu’ici le nom d’Elsa seul est ma signature au fond de la nuit ! 

      

    Louis Aragon

     

     

    19 MAI

    Ecriture automatique :

    5 mn, un temps pour écrire tout ce qui vient et sans s'arrêter ni se censurer, au fil des mots qui coulent à flots.

    "Sortir..."

    Proposition inspirée du texte d'Olivier Liron sur Instagram

    PROPOSITIONS DU MARDI

     

    12 MAI

    Jogging / Ecriture automatique : 5 mn, un temps pour écrire tout ce qui vient et sans s'arrêter ni se censurer, au fil des mots qui coulent à flots.

    “Regarder le ciel...”

     

     

    Proposition inspirée du texte suivant :

    Dans les forêts de Sibérie Sylvain Tesson 

    « Regarder le ciel à 6 heures du matin. Allumer le feu (en lui murmurant des mots gentils) et sortir puiser de l’eau. Noter que le thermomètre indique -2°. Manger un blini arrosé de thé brûlant. Regarder le lac à travers la vapeur du thé. Le regarder encore mais à travers la fumée du premier cigarillo. Finir la Promesse de l’aube en mangeant les baie d’Irina.. Rendre visite aux quatre fourmilières qui encadrent ma cabane à trois cents mètres les unes des autres et surveiller les travaux de consolidation. Chercher à la jumelle la tache noire des phoques au soleil. Dessinez la lampe à huile en essayant de rendre la transparence du verre. (…)

      

      

      

      

      

     


    votre commentaire
  •  

    JEUDI 3 JUIN

     

    jogging d'écriture 

    5mn, un temps pour écrire tout ce que l'on veut en commençant par... 

     

    “ Fenêtres ouvertes, j’entends...”

     

    Pour aller plus loin

    proposition inspirée du poème de Victor Hugo

    cueilli dans

    http://www.toutelapoesie.com/poemes/hugo/fenetres_ouvertes.htm

     

    Fenêtres ouvertes


    Le matin - En dormant
    J'entends des voix. Lueurs à travers ma paupière.
    Une cloche est en branle à l'église Saint-Pierre.
    Cris des baigneurs. Plus près ! plus loin ! non, par ici !
    Non, par là ! Les oiseaux gazouillent. Jeanne aussi.
    Georges l'appelle. Chant des coqs. Une truelle
    Racle un toit. Des chevaux passent dans la ruelle.
    Grincement d'une faux qui coupe le gazon.
    Chocs. Rumeurs. Des couvreurs marchent sur la maison.
    Bruits du port. Sifflement des machines chauffées.
    Musique militaire arrivant par bouffées.
    Brouhaha sur le quai. Voix françaises. Merci.
    Bonjour. Adieu. Sans doute il est tard, car voici
    Que vient tout près de moi chanter mon rouge-gorge.
    Vacarme de marteaux lointains dans une forge.
    L'eau clapote. On entend haleter un steamer.
    Une mouche entre. Souffle immense de la mer.

    Victor Hugo(1802-1885)

    (Recueil : L'art d'être grand-père)

     

     

     

     

     

    JEUDI 28 MAI

     

    jogging d'écriture 

    5mn, un temps pour écrire tout ce que l'on veut en commençant par... 

    “Face à la fenêtre...” 

     

     

     

    JEUDI 21 MAI

     

    jogging d'écriture 

    5mn, un temps pour écrire tout ce que l'on veut en commençant par... 

    “De fenêtre en fenêtre....” 

     

      faire l’INVENTAIRES DE FENETRES de votre vie…

    il doit y en avoir pas mal…

    juste les nommer pour commencer.

     

     

     

     

    JEUDI 14 MAI

     

    jogging d'écriture 

    5mn, un temps pour écrire tout ce que l'on veut en commençant par... 

    "Fenêtre sur cour..."

     

     

     

    JEUDI 7 MAI

    jogging d'écriture 

    5mn, un temps pour écrire tout ce que l'on veut en commençant par...  

    “ Les fenêtres murmurent....

     Si vous bloquez au bout d'un moment, persévérez et reprenez la phrase de départ, jouez avec les mots, les sons...

     

    la chanson dont cette phrase est tirée

    https://www.youtube.com/watch?v=KkJJDbBTxto

     


    votre commentaire
  •  

    Atelier en deux temps :

    1) Petit jogging d'écriture, pendant cinq minutes, écrire tout ce qui vient à la suite de

    “Qu’y a-t-il de de plus beau au monde que de....

    Ce texte est tiré du Journal d'Anne Franck qui, le 19 avril 1944, poursuit ainsi...

    "... que de regarder la nature par la fenêtre ouverte, d’entendre siffler les oiseaux, les joues chauffées par le soleil et... » 

    Quelle page de journal pourriez- vous écrire ou faire écrire à un personnage que vous créez pour l'occasion ?

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ecrivez 5 minutes en commençant par ces mots "par ma fenêtre...", laissez courir votre stylo ou vos doigts sur le clavier sans vous censurez, ni vous arrêter pour réfléchir.

    Prenez ensuite 20 mn pour composer un texte dont chaque phrase commencerait par ces 3 mots. Vous pouvez faire rimer ou pas...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique