• Jean Leznod

    Primé au grand prix de poésie de l'association "poesie a gemenos"

    pour le poème

    A toutes les femmes que j'ai aimées

    A toutes les femmes que j’ai aimées
    Le paysage défilait en cavale
    Et de toutes parts vous surgissiez
    Moi qui me croyais inébranlable…
    Lorsque la coupe est mûre
    Elle espère la fin des coups durs
    L’expérience de la détresse
    Des ruptures passionnées
    Fait gagner en sagesse
    Et vous emmitoufler
    Mais diable quelle sècheresse !
    Vous aviez toutes percé mon cœur
    Au rythme d'un train effréné
    Le souvenir de cette fervente ardeur
    Lorsque que je vous rejoignais
    Réapparaissait sous mes yeux
    Comme ce qu'il y a de plus précieux
     
    tous les détails ici

  • Commentaires

    1
    youandyou
    Samedi 28 Janvier 2017 à 20:22

    et les hommes

      • Lundi 30 Janvier 2017 à 15:29

        C'est à vous de l'écrire... et de nous l'envoyer !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :